22.4.08

Le blocage de la paresseuse

Et bien voici donc ma première expérience de blocage. Comme je suis une grosse paresseuse, j'ai appliqué la méthode à ma manière.
  • Lavage en machine, à froid, en programme laine, avec de la lessive spéciale laine, et essorage léger dans la foulée. Au moins, je suis certaine que la future maman pourra la passer en machine sans se retrouver avec un lambeau minable, feutré et tire-bouchonné.
  • Installation de la couverture sur une serviette éponge, posée sur mon plancher pour avoir une surface bien plane.
  • Lissage à la main, en utilisant les bords de la serviette comme repère d'équerrage.
  • Pas d'épingle. Je n'avais pas besoin d'ouvrir trop le point, je voulais surtout supprimer tout ce qui "godaillait" après le montage, d'autant plus que les laines utilisées n'étaient pas toutes strictement de la même épaisseur.

Et ça a très bien marché. C'est encore plus visible en vrai que sur les photos, qui prises du dessus "écrasent" un peu les reliefs de la version avant blocage. Mais on voit bien que les points ont l'air beaucoup plus réguliers, plus nets. Et ma foi, je suis très satisfaite de ma méthode de fainéante.

Avant :

Baby Blanket before blocking

Après :

Baby blanket bloquée

Quelques autres leçons à retenir de ce premier exercice de "granny squares" :
  • Rentrer les fils au fur et à mesure de la confection des carrés. Pas forcément pour gagner du temps, c'est même sûrement au global plus rapide de tous les rentrer en même temps, mais psychologiquement, c'est franchement trop décourageant de se retrouver face à tous ces fils, à mon avis même carrément dissuasif.
  • En revanche, et surtout si on réalise des carrés tous différents et un peu aléatoires, attendre d'avoir tous les carrés pour commencer l'assemblage : ça permet de faire son "puzzle" et d'avoir une vision d'ensemble.
  • Se souvenir que l'assemblage prend quasiment autant de temps que la confection des carrés. Il m'a fallu une semaine pour monter celle-ci, en travaillant environ 2 heures dessus chaque soir. Mais par contre, c'est très stimulant de voir chaque jour les progrès, et l'image finale se construire peu à peu.
  • Et pour finir, l'indispensable blocage, s'il est une sorte de supplice pour les impatientes dans mon genre (faut attendre que ça sèche naturellement), permet aussi d'admirer son oeuvre à loisir : j'avais installé ma serviette sur le plancher du salon, et je passais devant 10 fois par jour pendant les 48 heures de séchage. De quoi m'en mettre plein les mirettes, avant que le cadeau rejoigne sa destinataire, dont j'espère qu'elle aura autant de plaisir à l'utiliser que j'en ai trouvé à la préparer pour elle.

6 commentaires:

sand354 a dit…

elle est extraordinaire

Val a dit…

C'est vrai qu'elle est superbe, il n'y a pas d'autres mots. Tu dois être heureuse et fière !

véronique a dit…

Bravo, elle est superbe.Un bébé bien gâté.

cathe a dit…

Waouh, elle est superbe ! Félicitations !

(cathe78)

Helene a dit…

Merci merci, je suis toute rouge (mais bon, bien contente de vos compliments :-)

Lilo a dit…

Bravo!!J'avais justement envie d'essayer les carrés crochetés, et ici c'est un vrai bonheur!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails