22.6.08

Sur mes aiguilles....

Depuis mon retour de Rome, je n'avais plus d'en-cours. Juste des tonnes d'idées, dont certaines mûrissent lentement, pour utiliser mon stock de laine, qui hem, ne diminue pas beaucoup.

Mais cette semaine, j'ai commencé le gilet en dentelle crochetée, une création perso pour laquelle j'ai fait des tonnes d'échantillon (au global, au moins 3 pelotes, entièrement "frogged", parce que j'ai besoin de tout le fil) et pas mal de calculs depuis que j'ai acheté le coton mercerisé en Italie.

Bon, pour le moment, c'est encore brouillon, avant le blocage, ce n'est jamais super joli, d'autant que la fibre est assez raide. Elle me fait mal aux mains d'ailleurs, et je ne peux pas travailler très longtemps à la suite sur cet ouvrage. Mais j'adore les grandes coquilles, découvertes et adaptées d'un modèle du magazine d'été de Lanas Stop. Désolée, les photos ne sont pas terribles, le noir, c'est une vacherie à photographier.

Dentelle Noire

Dentelle Noire

Comme j'aime bien avoir aussi un tricot en cours, et qu'il se met enfin à faire chaud, j'ai commencé ma Juliet.

La mienne sera rouge, dans le très beau coton & viscose Selene de Bouton d'Or, que j'avais acheté l'an dernier pour faire un haut au crochet auquel j'ai renoncé, puis un autre modèle du catalogue Bouton d'Or, qui m'a déçue une fois sur les aiguilles.

Donc j'ai tout défait, et j'ai mis la Selene sur ma belle KnitPicks. La photo ne rend pas justice à la couleur, un magnifique rouge tirant sur le framboise, aux jolis effets produits par le torsadage de deux fils différents.

J'apprends tout doucement à tricoter avec une aiguille circulaire : faisant partie de ces femmes de la vieille école qui mettent leur aiguille droite sous le bras, il faut que je réapprenne les gestes et retrouve mes marques. Pour le moment, je me fais encore mal aux mains, trop crispées sans doute par peur de lâcher mes aiguilles ou mon fil, et parce que j'ai gardé l'habitude de pousser la pointe de l'aiguille droite avec l'index gauche pour la dégager des mailles tricotées, et sur des aiguilles pointues (super par ailleurs pour bien piquer son fil), je me pique. Mais bon, je pense qu'à la fin de l'ouvrage, j'aurai surmonté ces petits inconvénients. En attendant, j'avais lu je ne sais plus où qu'on tricotait plus régulièrement avec ces aiguilles circulaires. J'étais sceptique, mais c'est vrai : mon point mousse est beaucoup plus régulier qu'avec mes aiguilles en bambou. Ce qui est une bonne chose pour Juliet, même si le blocage permet toujours d'arranger l'aspect du point.

Juliet


Edit du 23 juin : merci à toutes pour vos adorables commentaires.
Pour Muriel : je ne sais pas encore si le gilet noir aura des manches, ça dépendra entre autres du fil qu'il me restera après avoir terminé le reste :-)

4 commentaires:

melusine_tricote a dit…

J'aime bien la couleur que tu as choisi pour Juliet !

sand354 a dit…

ton haut noir est très beau et la couleur de juliet un régal

(sc) a dit…

Héhé moi aussi je tricote avec l'aiguille coincée sous le bras...
C'est vrai que l'aiguille circulaire est au final assez agréable d'utilisation (pour ma part je pose l'ouvrage sur les genoux).
Très jolie couleur de Selene, tu me donnes envie de me lancer dans le rouge.
Le gilet noir est bien parti, le coton mercerisé rend vraiment bien.

Bon crochet/tricot !

muriel a dit…

Voilà en "live" le gilet noir! Tu l'as beaucoup avancé. As-tu choisi si tu mettais ou non des manches? il est vraiment superbe. Quant à Juliet, un must chez les tricoteuse il est ravissant et j' adore ce rouge. Je vois que tu as sorti de leur jolie pochette les KnitPicks: Tu vas voir, la circulaire on ne peux plus s 'en passer!Bises.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails