24.9.09

Le blocage, késako ?

Comme Emimage me pose la question, je vais reparler de cette technique que les livres français expliquent rarement, et qui est pourtant fondamentale pour obtenir un travail fini et soigné.

D'abord, à quoi ça sert ?
  • à régulariser les points
  • à mettre l'ouvrage aux bonnes dimensions (on épingle aux dimensions du patron)
  • pour les châles en dentelles, il s'agit d'ouvrir le point pour mettre les motifs en évidence, et le cas échéant, de bien étirer les pointes de la bordure pour qu'elles soient vraiment pointues
  • selon les méthodes employées, cela permet aussi d'adoucir et d'assouplir la laine : le passage à l'eau retire les éventuels apprêts du fil
Comment fait-on ?

Il existe plusieurs méthodes.

Dans la littérature française, on vous conseille souvent de repasser l'ouvrage à la patte-mouille après l'avoir épinglé sur la table à repasser, ou encore, terme vague s'il en est, "d'envoyer de la vapeur", ce qu'on peut faire en "survolant" l'ouvrage avec un fer vapeur, ou avec un défroisseur vertical.

Personnellement, je vous déconseille vivement cette méthode :
  • si votre fil contient de l'acrylique, les risques de fonte sont absolument réels, et même une fibre naturelle n'apprécie pas forcément la chaleur du fer
  • si vous avez des points en relief, ils sont écrasés
  • si vous vous êtes trompée dans l'épinglage, ça peut être irréparable
Je préfère cent fois les méthodes "à l'eau". Je ne les détaillerai pas toutes, vous en retrouverez plusieurs, en liens, dans un de mes vieux billets : je bloque, tu bloques, nous bloquons, avec les conseils avisées des expertes, et des photos tout à fait parlantes.

Pour ma part, voici ce que je fais :
  • Je mets mon tricot dans la machine à laver, programme laine, à froid. Ce point est fondamental, il faut vraiment utiliser de l'eau froide pour éviter tout feutrage, provoqué par le changement de température entre l'eau de lavage et l'eau de rinçage. Pour les mêmes raisons, j'évite de trop remplir la machine : j'attends parfois d'avoir deux ou trois ouvrages à bloquer en même temps, ou une lessive de lingerie fine, mais il faut éviter trop de frottements, qui provoquent aussi le feutrage, donc remplir au maximum la moitié du tambour, pour que les pièces bougent librement.
  • J'essore, avec l'essorage du programme laine.
  • Je pose une grande serviette de bain sur un tapis de gym (qui permet d'épingler), et j'installe mon tricot dessus.
  • Je positionne chaque pièce pour qu'elle soit bien équerrée, et aux dimensions du patron.
  • Je lisse bien à la main.
  • Si j'ai besoin d'étirer le point (pour la dentelle en particulier), ou de bien positionner un élément qui risque de "rebiquer" (une bordure sur les devants d'un cardigan par exemple) j'épingle. Pour les châles avec des bordures à pointes, il faut parfois s'y reprendre à plusieurs fois pour bien étirer les pointes et obtenir un ouvrage symétrique. Comme vous le verrez dans les liens mentionnés plus haut, certaines utilisent des câbles ou des tiges métalliques pour avoir une régularité parfaite. Personnellement, je préfère me fier à mon oeil (en réalité, j'ai la flemme d'utiliser un tel attirail)
  • Si j'ai juste besoin de lisser le point, je n'épingle pas (la flemme, toujours, et sur les tricots épais, les épingles peuvent laisser de petites marques en creux, alors...)
  • Je laisse sécher sans toucher, quelle que soit mon impatience, jusqu'à ce que l'ouvrage soit complètement sec. Mais je ne me prive pas d'admirer (compte tenu de la place dont je dispose, le tapis de gym se retrouve dans mon salon), et parfois je vérifie 10 fois par jour si c'est sec. Selon la saison et l'épaisseur de l'ouvrage, le séchage complet peut prendre plusieurs jours. Patience, a-t-on dit (mais rien ne vous empêche de commencer un autre ouvrage pendant que ça sèche si les doigts vous démangent).
Pour l'épinglage, les épingles doivent être en acier inoxydable évidemment (sinon, gare aux tâches de rouille sur le tricot). Les américaines utilisent des épingles avec une tête en T, très jolies, mais je n'en ai pas trouvé dans les boutiques que je fréquente. J'utilise donc des épingles à tête ronde, avec une tête en verre et pas en plastique (elle me servent aussi à épingler des tissus à repasser pour la couture, et les têtes en plastique ne font pas bon ménage avec la sole du fer... ou trop bon, justement), ou des épingles en U (géniales pour les châles), qu'on trouve - ça coûte un oeil mais on les réutilise longtemps - dans la marque Clover.

Pour un tricot "à plat" avec des coutures (ce que je pratique de moins en moins), je bloque avant de coudre, ce qui permet de bien ajuster les mesures de chaque pièce. J'utilise dans ce cas la méthode de la superposition : les deux manches l'une sur l'autre, le ou les devants sur le dos, ce qui permet d'assurer la symétrie de l'ouvrage terminé, et le cas échéant de pallier à de petites irrégularités dans la tension du fil (si on laisse un ouvrage de côté pendant un certain temps, on ne tricote pas forcément aussi serré quelques mois plus tard).

Pour les ouvrages en un seul morceau, le blocage se fait bien sûr sur l'ouvrage terminé.

Je rentre quasiment toujours les fils après blocage.

Après ça, il ne reste plus qu'à prendre une belle photo pour faire le cake sur votre blog... et éventuellement aller vous pavaner en ville avec la merveille terminée.

Voilà, je vous ai livré tous mes secrets, appris d'ailleurs en grande partie grâce aux tricoteuses anglo-saxones (ou francophones parlant anglais) qui utilisent ce type de méthode : il est donc de bon ton de repartager sur le web ce que l'on a appris grâce à lui, la boucle est bouclée.

Edit suite aux premiers commentaires
Si j'utilise la machine à laver, c'est parce que je suis flemme, et que je trouve l'essorage laine parfait pour préparer un blocage. Mais rien n'empêche de faire le trempage à la main, en essorant dans une serviette éponge.

Et je précise, pour le cas où ce ne serait pas clair, que j'indique ce que je fais, mais ne prétends pas que c'est ce qu'il faut absolument faire : chacune est libre de ses préférences et de ses expériences, l'essentiel est que le résultat réponde à vos attentes.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

et pourquoi à la machine :
"•Je mets mon tricot dans la machine à laver, programme laine, à froid. Ce point est fondamental, il faut vraiment utiliser de l'eau froide pour éviter tout feutrage, provoqué par le changement de température entre l'eau de lavage et l'eau de rinçage. Pour les mêmes raisons, j'évite de trop remplir la machine'
ET PAS A LA MAIN ???????????????

Ninne a dit…

Moi je le rince legèrement en main.... avant le blocage. Avant que j'avais un blog, je n'avais aucune idée de ce technique!! :D

fleur a dit…

Oh je triche, même pour le châle d'aujourd'hui qui en avait sévèrement besoin, je l'épingle, puis le repasse à la vapeur, ça marche bien aussi :-)

Ura a dit…

Merci beaucoup pour toutes ces explications claires et concises !! J'ai toujours tricoté, on ne m'a jamais parlé du blocage, j'apprends des choses !!

florence a dit…

j'adore passer par ici!! j'apprends à chaque passage, même si je connaissais quelques techniques du blocage c'est bien d'avoir un petit rappel!

zazie a dit…

Voilà des explications parfaites même si chacun reste libre de sa méthode !!!
Pour ma part : à l'eau froide et sans fer par sécurité... à la main par impatience et sans kit (je l'ai pourtant avec les jolies épingles...) par oubli...

{beige cannelle} a dit…

c'est vrai que les dentelles n'ont vraiment pas le même aspect si elles sont bloquées ou non. Mais du coup, il faut passer par la case blocage à chaque lavage ?!

tricobsession a dit…

je fais tout pareil, sauf que je n'ose pas la machine à laver ... je fais à la main ...

biz

Emimage a dit…

Merci beaucoup pour ces éclaircissements ! J'essaierai sur mes prochains tricots ! A bientôt.

Emimage

aurelia a dit…

question idiote:
et quand au bout d un moment, on est oblige de les laver, nos chers tricots, il faut les bloquer de nouveau?

Emimage a dit…

Merci encore pour ces explications et je me permets au passage de vous donner l'adresse de mon nouveau blog, si vous avez le temps d'y jeter un oeil en espérant que vous y trouverez des infos intéressantes! :)
http://thefrenchfrogtouch.blogspot.com/

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails