21.8.10

Souvenir de vacances : une nouvelle addiction ?

A Cajarc, où habite ma mère, trois "perleuses" exposaient cet été à l'espace créateurs : CricriPassion, Coco la bijoutisse, et Cric. Sous ces trois pseudos rococos se cachent des perleuses de talents, dont la gagnante du concours Swaroswski de cette année.

Je me suis retenue d'acheter un collier... parce qu'au fond de mes étagères, près de la boite à couture, il y a ma boite de perles... De l'époque où je faisais des colliers, assortis aux foulards de soie que peignait ma mère, et qu'on vendait ensemble, il me reste encore quelques boites de rocailles, et un assortiment disparate de perles diverses, pour la plupart issues de colliers démontés parce que plus portés, ou parce que certaines perles, pour avoir été justement trop portées, s'étaient usées...

A l'époque, point d'Internet. J'inventais mes techniques en regardant d'autres bijoux, et mes modèles en m'inspirant des perles que je trouvais en fouillant les boutiques spécialisées, où j'ai du passer autant d'heures que dans celles de laine.

Je faisais de la peyote circulaire sans savoir que ça s'appelait comme ça : j'avais simplement cherché comment reproduire le principe d'un collier que ma grand-mère m'avait rapporté d'un voyage en Afrique du Nord, et qui devait d'ailleurs plutôt être réalisé en... crochet, oui oui, les perles se crochètent aussi.

Ces derniers jours, j'ai écumé les blogs et sites spécialisés, intriguée notamment par quelques motifs vus chez les perleuses ci-dessus citées, et j'ai découvert un nouvel abîme de perdition... Des dizaines de sites où trouver des techniques, des modèles et des tutos, des centaines de blogs de perleuses talentueuses, des sites de perles à vous exploser les mirettes, bref mille tentations auxquelles je ne sais si je saurai résister...

J'ai déjà testé un petit modèle, que je vous montrerai quand il sera fini. Pour le moment, interdiction de mettre les pieds ou la souris dans une boutique de perles, obligation de n'utiliser que mon stock, pour vérifier si j'ai encore la patience, l'envie et des idées pour faire des colliers.

Pas sûr, pas sûr du tout que je parvienne à faire des choses aussi intéressantes que celles qui s'affichent sur les blogs des passionnées qui y consacrent du temps. Si vous voulez un petit échantillon vous pouvez aller jeter un oeil sur le flux "perleuses" de mon lecteur de RSS, que j'ai mis en partage public comme celui des tricoteuses et crocheteuses. J'ai fait une sélection drastique, pour ne pas me laisser entraîner trop loin dans la contemplation de merveilles, qui à la fois me tentent et me disent que je suis loin d'avoir le niveau pour créer des bijoux aussi beaux. Mais bon, peut-être me contenterai-je de quelques idées intéressantes pour liquider enfin mon stock de perles... et revenir au fil ;-)

2 commentaires:

Coco a dit…

Merci beaucoup pour cette gentille publicité. Que celles qui en ont envie rejoignent notre communauté pour apprendre.

Annette a dit…

Les perles et bijoux... Potentiel terrible en combinaison avec le tricot et le crochet!

Faut s'arrêter de dormir, je crois, pour avoir le temps de tout faire!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails