2.9.10

Complètement givrée !

C'est sans doute durant le week-end le plus chaud du mois d'août que j'ai décidé qu'il me fallait ... une couverture. Enfin, ce n'est pas tout à fait ça.

Comme vous le savez, j'ai hérité au début de cette année d'un stock de laine, tout à la fois disparate et conséquent, provenant du grenier de ma mère. J'ai passé un temps fou à trier, peser, évaluer la composition de fils souvent sans étiquettes, et à leur envisager une destination. Parmi ces fils, il y avait presque deux kilos de laine artisanale brune avec des petites peluches beige, jaune et bleu, un fil assez beau. Dans un premier temps, j'avais envisagé de l'utiliser pour un ouvrage de type grosse veste ou manteau. Mais outre le fait que je ne porte pas de marron, fut-il chocolat, le fil est tout de même assez rêche, et je n'étais pas sûre, même pour offrir, qu'on ait encore envie de porter ce type d'étoffe...

Et puis, je ne sais plus trop comment, je suis tombée sur l'idée d'en faire une couverture. Ça fait longtemps que je rêve d'en faire une, en me disant que je suis dingue et que je n'aurai jamais la patience ni le temps. Mais là, puisque j'ai le fil en stock, ça ne me coûte rien d'essayer.

En terme de modèle, j'ai tout de suite pensé à celle d'Elizabeth Zimmermann, qui m'avait fait rêver dans les pages de Brookleen Tweed. Mais pas de bol, elle est dans Opinionated Knitter, un ouvrage que je n'ai pas. Et il y a quand même des coutures à faire pour assembler les modules. Alors j'ai commencé à fouiller Ravlery de fond en comble, et je suis tombée sur ce modèle absolument formidable : [Ten Stitch Blanket], offert en téléchargement gratuit par [Frankie Brown]. Inspirée de la couverture de la grande Elizabeth, et sans couture aucune, bien qu'on n'aie jamais plus de 10 mailles sur l'aiguille. Enfin moi, j'en ai quand même 40, car je voulais un motif assez grand. Et ça donne ça, un rectangle de départ autour duquel on tourne en escargot avec de beaux angles en rangs raccourcis, en raccordant les rangs sur les lisières au fur et à mesure du travail.

Couverture1

En fait, ça avance assez vite. J'en suis à 7 ou 8 pelotes (sur 36, j'ai encore le temps, mais c'est parfait pour tricoter en regardant un film, et a priori j'ai le fil nécessaire pour obtenir la taille que je veux), avec des aiguilles de 4,5 mm.

Elle mesure déjà à peu près 85 cm de longueur par 70 de large. J'ai l'intention d'en faire une grande couverture, pour le divan de Dino : je crois que la couleur ira très bien avec son tapis imprimé, hérité de la précédente propriétaire, et qu'on ne savait pas avec quoi assortir. J'ai un peu modifié la méthode d'accrochage pour avoir une belle chaînette apparente, et j'envisage de l'emporter dans un lavomatic pour faire le lavage préalable au blocage si elle ne rentre pas dans ma machine à laver. Le fil en aura bien besoin, pour secouer la poussière du grenier (où il a du rester plus de 10 ans) et s'assouplir un peu. Mais déjà, en couverture, la matière est beaucoup plus acceptable que pour faire un vêtement.

Courage, mesdames, le feuilleton va tout de même durer un petit moment, vous allez manger de la couverture sur plusieurs billets ;-)

3 commentaires:

sand354 a dit…

elle va être très belle

muriel a dit…

J'ai le modèle dans "mes cartons" depuis un bon moment! La tienne est superbe. Elle a, c'est vrai, un petit côté masculin et beaucoup de charme. Ta laine à trouvé un modèle à sa mesure. Bises.

Lydia a dit…

Pareil que Muriel, elle est dans mes favoris depuis un bout de temps sur ravelry ! C'est bête, je l'ai "the opinionated knitter", tu me l'aurais dit je t'aurais fait un scan des pages concernées, penses-y la prochaine fois ;) Bon courage !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails