12.10.10

Alpaga et mohair : oui, ça feutre !!

Bon, je vous préviens, je suis une grosse nulle : j'étais tellement impatiente de voir les résultats du traitement en machine que j'ai oublié de photographier mes objets avant feutrage ! Je me suis entraînée sur une pochette pour mon nouveau mobile : j'ai "crashé" le mien avant de partir à Lyon, et le nouveau modèle que j'ai choisi est un peu plus petit que mon mobile précédent, donc il y avait un vrai besoin. Et comme c'est petit, c'est bien pour échantillonner "utile".

Voici donc seulement le résultat de 3 petites pochettes au crochet, respectivement en Alpaga Plassard et en Phildar Aurore, un mohair qui pique le cou quand on le met en châles, et dont j'ai encore quelques pelotes. Pour la peine, je vais donc les feutrer !

mobile cosy feutré

Les deux pochettes sont crochetées avec un crochet 4 mm (donc assez nettement plus lâche que pour un travail normal, que j'aurais fait en 3 mm), en brides + brides relief pour celles en alpaga. Tout est travaillé d'une seule pièce, y compris la petite pampille qui sert de perle et la bride de fermeture, en chainette double.

Comme on le voit, la pochette du centre est trop petite : j'avais tablé sur un retrait de 25% au feutrage, mais j'avais utilisé la méthode forte : cycle long, 40°, et 2 jeans dans la machine avec la pauvre pochette, qui s'est donc faite toute petite. Le retrait réel a été de 27% en largeur, et 30 % en hauteur.
Nous avons essayé, Dino et moi, de l'étirer pendant qu'elle était encore mouillée, mais rien à faire : l'alpaga, quand c'est feutré, ça l'est bien, les fibres sont parfaitement enchevêtrées, et la matière obtenue est d'ailleurs bien ferme. Les points sont quasiment absorbés, mais on aperçoit quand même les brides relief qui tracent 2 lignes verticales sur chaque face, et structurent aussi très bien le pli des côtés.

Pour le second essai, à gauche, j'ai légèrement augmenté le nombre de mailles, et surtout de rangs, et allégé le traitement : cycle court, 30°, dans une pochette en tissu pour éviter de laisser trop de fibres dans la pompe de ma machine à laver, et avec un gabarit en plastique (découpé dans un flacon de shampoing) glissé à l'intérieur, pour éviter que les deux faces de la pochettes ne se collent l'une contre l'autre, ce qui avait été le cas du premier test. Et je lui ai fait une sœur en mohair Aurore, travaillé en double fil et en simples brides, soumise au même traitement.

Il a fallu les remettre à 40° pour un second cycle, et sans pochette autour : elles n'avaient presque pas rétréci, et je n'ai pas retrouvé de fibres dans la pochette de coton.
Suffisant pour l'alpaga, mais toujours pas pour le mohair, à qui j'ai donc fait subir pour finir la manière forte : 40°, avec mes serviettes de toilette de la semaine. Et là, c'était bon.

Globalement, le retrait est de l'ordre de 30%, un peu plus en hauteur qu'en largeur, pour un travail en brides.

J'ai donc mes petites pochettes, trop mignonnes et bien protectrices, et quelques bases pour me lancer dans des projets plus conséquents, genre des chaussons en mohair feutrés (mes "Ligne Jaune", qui n'étaient pas feutrés, ont rendu l'âme l'hiver dernier, troués, donc il me faut d'autres chaussons).
Des amateurs pour une fiche de chaussons feutrés ?

Histoire de ne pas marcher sur les plates-bandes d'Olivia, qui feutre très joliment le tricot, je vais me concentrer sur le crochet feutré, pour lequel il y a assez peu de modèles disponibles, même en anglais. J'ai déjà des idées ;-)

5 commentaires:

Lydia a dit…

A 30 et 40 degrés ça feutre ? Wow, j'ai dû monter à 60 voire 90 degrés à l'époque où je feutrais pas mal l'Antique de Fonty et quelques autres laines, je suis impressionnée ! Petite info utile peut-être (mais pas sûre que ça marche sur du mohair) : pour préparer et améliorer les résultats du feutrage, il est utile de "scratcher" la laine avant le passage en machine (= prendre un velcro ou scratch et l'appliquer sur la laine). J'ai du mal à expliquer mais c'est super efficace !

Cath a dit…

Quand c'est fait volontairement, ça ne pose pas de pronolèmes!!,

Isabelle a dit…

J'ai bien bien hâte de voir tes idées de modèles crochetés à feutrer... Les chaussons m'intéresseraient grandement.
Tes pochettes sont vraiment mignonnes !!

olivia_via a dit…

Ce qui est bien, c'est de mélanger le mohair avec un autre fil qui feutre, ça donne un feutre un peu "moussu" et douillet

Anonyme a dit…

Bonjour! Super les chaussons en tricoté-feutré! C'est vraiment trés trés proche de ce quils avaient au moyen age! Vous ne men tricoteriez pas une paire pour moi (moyenant finance, biensur)? je vous ai laissé un message sur votre boite imail.
Merci et à bientôt!
Renaud

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails