10.11.10

La couverture est terminée ;-)

Bon, une vraie vacherie à photographier : elle est suffisamment grande pour nous obliger, Dino ou moi, à grimper sur un tabouret pour la faire entrer dans un objectif, et la couleur n'est pas évidente non plus, surtout avec le temps qu'il fait en ce moment !

Elle n'attend plus que son blocage, qui aurait du commencer ce week-end... mais la machine à laver est tombée en panne juste au moment où je lançais le programme laine à froid (peut-être que ce gros machin marron dans son tambour l'a effrayée ;-), donc c'est remis sine die (le temps que je décide si on répare ou si on change la bête, qui a neuf ans certes, mais qui n'est pas surmenée, nous ne sommes que deux à la maison, écologie, économie, tout ça tout ça...)

Couverture-Terminée

Modèle : [Ten stich blanket] de Frankie Brown, en téléchargement gratuit dans Ravelry
Dimensions avant blocage : 155 x 140 cm
Fil : Pure laine artisanale légèrement tweedée - 1,6 kg de fil au total
Aiguilles : Circulaires KnitPicks 4,5 mm + doubles pointes en bambou pour l'i-cord de bordure

J'ai vraiment aimé tricoter cette couverture, et d'ailleurs, ça se voit : deux mois et demi pour la terminer, je n'aurais pas osé prendre le challenge en amont ! Point mousse, raccord des bandes entre elles au fur et à mesure du tricot, joint russe pour relier les pelotes, i-cord travaillée dans la foulée =  aucune couture, et un seul fil à rentrer une fois la dernière maille rabattue !

J'ai modifié le modèle original pour faire mes bandes sur 40 mailles (au lieu de 10 dans la fiche explicative). Pour raccorder chaque tour sur la lisière précédente, j'ai également légèrement modifié la méthode :
  • rang 1 (du centre vers l'extérieur de la couverture) : tricoter 39 mailles, passer le fil devant l'ouvrage, glisser la dernière maille comme pour la tricoter à l'envers : permet d'avoir une lisière chaînette, facile à utiliser pour relever les mailles de raccord par la suite ;
  • rang 2 (de l'extérieur vers le centre) : tricoter 39 mailles, glisser la dernière maille comme pour la tricoter à l'endroit, relever 1 maille dans la lisière de la bande précédente (piquer sous les deux brins de la chainette et ramener le fil), glisser la maille relevée comme pour la tricoter à l'endroit, faire un SSK.
Ce raccord donne une chainette apparente sur l'endroit de l'ouvrage, qui s'enroule comme une "grecque" autour des bandes tricotées, et souligne la structure de la couverture.

Pour finir, j'ai tricoté ma première i-cord en bordure de finition (pour mémoire, un petit tube de jersey endroit, exactement semblable à ce qu'on peut réaliser avec un tricotin) et j'en suis ravie : c'est tout à fait adapté à ce type d'ouvrage.

Avant de me lancer, j'ai révisé mes classiques, et consulté quelques tutoriels vidéo, à commencer par celui que j'avais relayé ici, qui n'était cependant pas directement exploitable : dans cette vidéo il s'agit de rabattre ses mailles en i-cord. Moi, j'ai rabattu les mailles de ma dernière bande de mousse, et je devais garnir une lisière. Dans ce cas, Elizabeth Zimmermann herself (cf Knitting Workshop), et les vidéos que j'ai trouvées, comme celle-ci, suggèrent de relever toutes les mailles de l'ouvrage (ou au moins une grande portion de mailles à chaque fois), et de travailler ensuite comme pour rabattre en i-cord. Hem. Vous vous voyez relever des mailles à la chaine sur presque 6 m de circonférence ? Moi, pas du tout. D'autant qu'après ça, à la fin de chaque rang d'i-cord, vous devez transférer les mailles de l'i-cord de l'aiguille droite vers l'aiguille gauche ! ça va pas la tête ? Mon si plaisant tricot n'allait pas se transformer en cauchemar pour la dernière étape !

Alors je me suis souvenue que j'avais vu des applications de l'i-cord avec des aiguilles double pointe, mais pour réaliser de simples cordelettes. Qu'à cela ne tienne : j'ai transposé, et j'en a profité pour réaliser mon premier tuto vidéo :


Bordure en i-cord : une méthode de paresseuse

Bien sûr, mon tuto est plein de défauts : c'est la première fois qu'on fait ça avec Dino. Le cadrage n'est pas top, je remue trop les mains, montrer des points dans un tricot tout sombre en fin de journée en automne, c'est à peu près comme filmer un combat d'ours bruns dans la forêt à minuit,  j'en passe et des pires !

Mais il faut bien se lancer un jour, et vos critiques m'intéressent, afin qu'on améliore les prochains.
Que ne comprenez-vous pas ? ne voyez pas bien ? est-ce que c'est quand même exploitable ou complètement à jeter ?

Edit du 13 novembre
Quelques précisions techniques suite à vos questions dans le billet suivant.

7 commentaires:

{beige cannelle} a dit…

Superbe, ta couverture ! Et je pense que la finition en i-cord est vraiment bien sur un ouvrage de cet envergure.
En ce qui concerne le tuto, il me paraît très clair, et tout à fait exploitable.
Ce que je n'ai pas bien vu, c'est que tu dis qu'il y a un endroit et un envers, et qu'il faut en tenir compte. Je n'ai pas du tout vu ce qu'il en était sur la vidéo. Peut-être serait-ce plus clair sur un essai. Une autre question concernant le tout début : "on monte 4 mailles sur l'aiguille"?. Ce sont des mailles relevées, ou alors montées comme si on démarrait un ouvrage ?
Et pour terminer, une petite question un peu annexe. Tu dis que tu ne tricotes jamais la dernière maille d'un point mousse, histoire d'avoir une lisière assez souple. Je pensais que pour ça il fallait faire une maille lisière au début du rang (et donc ne pas tricoter la première maille). Il me semble en tout cas que c'est ce que faisait ma grand-mère. Est-ce la même chose ou le rendu est-il différent ?
En tous les cas, merci pour cette vidéo !

touteclaire a dit…

Merci pour cette vidéo parfaite à mon gout
Mais deux petites questions
si on ne tourne pas l'ouvrage le fil en fin de rang passe au début du rang en étant glissé par derrière ?
Je croyais que c'était la première maille non tricotée qui faisait la maille lisière et non la dernière non tricotée ?
Merci pour toutes vos indications
claire

Anonyme a dit…

Et bien cette vidéo est pour moi parfaitement claire et exploitable. C'est une bien bonne idée que d'avoir mis cette vidéo en ligne et je vais à coup sûr tenter cette méthode car elle permet de jolies finitions sur un ouvrage quasi terminé. j'avais déjà exploité une autre méthode sur du jersey mais tout en montant mon tricot. Merci encore de ce précieux tuto.

muriel a dit…

Bravo pour ta vidéo qui est claire et très précise. Ta couverture est vraiment belle, élégante et rustique dans le bon sens du terme. Mais du coup je ne me souviens plus comment j'ai fait mon i-cord sur mon plaid...les neurones se fatiguent vite!Bises.

sand354 a dit…

elle est magnifique

Barjolaine a dit…

et bien moi je la trouve super ta vidéo. ta méthode est géniale. j'avais utilisé déjà 2 aiguilles doubles pointes pour faire des tubes pour les pattes de Edmonde la poule rose. Mais je n'aurais pas eu l'idée de tenter la méthode pour une finition de couverture.
c'est vraiment génial et ça me donne forcément envie d'essayer.
alors? vais-je me lancer enfin dans une couverture au tricot? à suivre...
Merci !!!

isaquarel a dit…

interessant comme méthode...;o))))

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails