29.3.13

Montage et rabattage de mailles au tricot

Il faut bien reconnaître que c'est plus joli en anglais, où le montage des mailles se dit "Casting on", et le rabattage des mailles "Binding off".
Et justement, Interweave vous offre un petit memento en anglais avec les principales méthodes de montage et de rabattage de mailles "Casting On and Binding Off".

8 méthodes de montage, et 6 pour rabattre, c'est déjà pas mal pour devenir une vraie pro du tricot et s'adapter en fonction du rendu souhaité, de l'élasticité attendue, des contraintes particulières, comme par exemple le souhait de reprendre des mailles dans un autre sens de tricot de manière invisible, ou encore de terminer son ouvrage par une jolie i-cord qui vous donnera un petit bourrelet sur la bordure.

Avant de me remettre au tricot, comme tout le monde, je connaissais 2 ou 3 méthodes de montage, une seule pour rabattre. Grâce à Internet, j'ai découvert qu'il en existait des dizaines... et que ce n'était pas juste pour le plaisir de se singulariser, car chacune des méthodes a ses intérêts, certaines étant quasiment incontournables dans certains cas.

Le guide d'Interweave vous permet donc d'apprendre, ou de vous remémorer, dans un seul document, ces petites astuces techniques qui vous permettent de raffiner vos ouvrages... ou tout simplement de savoir comment faire pour exécuter le montage demandé dans une fiche explicative.
C'est gratuit, il suffit de s'inscrire sur le site.
Ah, c'est en anglais ! Mais justement, c'est l'occasion d'apprendre une terminologie qui vous permettra d'accéder à des centaines de modèles, gratuits ou payants, non traduits en français. Et comme la vie sur Internet est bien faite, si décidément les explications et les schémas ne vous suffisent pas, tapez le nom de chaque méthode dans un moteur de recherche, et vous trouverez certainement une vidéo pour clarifier tout ça !

1 commentaire:

{beige cannelle} a dit…

merci beaucoup pour l'info ! C'est enregistré, bientôt imprimé pour rester dans mon panier à tricot.
Je me souviens d'ailleurs que c'est en lisant ton blog que j'ai découvert qu'il n'existait pas qu'une seule façon de monter des mailles ... et que j'ai eu envie de me remettre à me aiguilles. Depuis, je les ai toujours à portée de mains, le tricot en anglais m'ayant ouvert un nombre insoupçonné de portes !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails