31.12.21

Coutures de vacances

Pendant ces vacances de fin d'année, j'avais prévu de faire de la couture. Pas forcément des choses extraordinaires. Il fallait vider la corbeille des petits raccommodages qu'on n'a pas forcément le temps de faire en temps ordinaire. Ou encore rehousser la planche à repasser dont la housse d'origine était presque entièrement fendue sur l'un des côtés.

J'ai aussi fait des pochettes à livre et des marque-pages aimantés que vous avez peut-être vus sur Insta : après en avoir fait pour moi (les deux dernières), j'ai fait celle aux accents verts pour offrir un livre à ma nièce ... et ça a plu à ma mère : qu'à cela ne tienne, j'ai ressorti mes sacs de chutes (qui décidément trouvent bien des usages). Bon, les coutures de mes marque-pages ne sont pas toujours droites : se battre avec l'aimant qui veut vraiment rester collé à la plaque de la machine à coudre sur de si petites pièces relève parfois de la gageure. En tout cas, c'est très pratique notamment pour les livres qu'on emporte dans son sac pour lire dans les transports ou dans salle d'attente, on ne perd plus jamais sa page. Autre vertu : ça donne envie de lire à ma nièce, qui appelle ça "le pyjama" du livre, amusant :-)

Pochettes à livre


Pochettes à livre


Pochettes à livre


Pochettes à livre

J'avais aussi la vague intention de coudre un nouveau sac (une des manies dont je ne me lasse jamais), et j'ai fait de nouveaux repérages sur Pinterest, où je stocke toutes les idées qui me plaisent pour mes DIY (j'en ai pour plus que jusqu'à la fin de ma vie). 

Avant de me lancer, j'ai refait le point sur mes stocks de tissus, et suis retombée sur un lainage écossais donné par ma mère il y a déjà quelque temps. Il était destiné à une robe de chambre pour mon père, jamais réalisée, et quand je l'ai reçu, j'avais plutôt dans l'idée d'en faire une jupe. Mais quand Dino l'a vu, il m'a dit qu'il aimerait bien... une robe de chambre, d'autant que la rentrée va de nouveau nous remettre en télétravail. Le tissu a donc retrouvé sa destination initiale. Comme je n'avais pas récupéré le patron de Maman, après de longues cogitations sur le dessin d'une manche raglan (trop fac' au tricot... mais un peu moins sur du patronage pour la couture, d'autant que je n'ai aucun patron de base pour Dino), j'ai choisi la simplicité en copiant un peignoir kimono qui lui allait. 

Ne me parlez pas de raccords dans les carreaux : mon métrage était juste, et c'était donc impossible de le faire sur les manches. Et même sur les côtés, alors que j'ai coupé mon dos et mes devants en parfait alignement, ils ne sont pas impeccables. Mais bon, elle lui va, le tissu est très agréable et chaud en restant léger à porter... et il n'a pas prévu de la porter pour les jours de réunion en visio.

Robe de chambre

Je ne sais pas si le motif correspond au tartan d'un clan écossais, mais c'est un bon classique, avec un très joli fond gris. Il sera toujours mieux sur le dos de Dino que roulé dans un coin de mon bureau. Mais je m'aperçois qu'avec les années, je perds en précision, et qu'il sera de plus en plus difficile de m'améliorer en couture. D'autant que je n'ai pas de grande table, et que le découpage à genou sur le plancher me devient de plus en plus inconfortable.

J'en resterai donc aux pièces simples, qui sont du reste adaptées au temps que je peux consacrer à la couture. Je me suis notamment fait quelques tops sans manche cet été, que je vous montrerai peut-être un de ces jours, et j'en ai repéré d'autres qui me tentent bien pour l'année prochaine, que j'ai soigneusement collectés dans mon Pinterest.

A suivre...

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails