26.6.08

Pastagalaine : faites passer le message

Un podcast de tricot en français ? Moui... J'en avais entendu parler, sur le blog de Pièce Montée je crois. J'en avais écouté un en anglais, je ne sais plus grâce à qui, ça m'avait moyennement branchée. Donc j'avais laissé glisser l'info. Mais quand Annette conseille quelque chose, en général, je ne me pose pas la question, je vais voir. En l'occurrence, il s'agissait plutôt d'écouter. ça tombait bien, ce soir mon homme est de sortie, et je voulais avancer un peu ma Juliet qui stagne. Donc j'ai fait comme Annette, j'ai délaissé mon fauteuil préféré pour installer mes pelotes sur mon bureau, à portée d'oreille de mes enceintes d'ordi.

Et du coup, j'ai écouté les trois épisodes disponibles. Dans le désordre, 1, 0, puis 2. Et je me suis régalée.

Le numéro zéro interessera plus particulièrement celles qui veulent faire connaissance avec Céline - toujours sympa de savoir qui nous parle -, et qui sont intéressées par l'aventure de la création de podcast : elle nous décrit littéralement le "kit de base du podcasteur débutant". Bon. Je ne vais pas me lancer, je n'ai déjà pas le temps de faire tout ce que j'ai commencé ça et là. Mais... lui envoyer une chronique de temps en temps, pourquoi pas ?

Dans le numéro 1, j'ai particulièrement aimé l'interview de Nancy Bush. Comment ça vous ne savez pas qui c'est ? Allez-donc écouter Pastagalaine, et vous saurez :-)

Et dans le numéro 2, j'ai tout aimé. Les intermèdes musicaux, 3 par épisodes, avec des morceaux qui m'ont particulièrement plu. Et le reportage sur la Journée Mondiale du Tricot, avec des chroniques réalisées par Juliette37 pour la Touraine, Marie, du blog Pièce Montée justement, pour Paris, et Céline bien sûr sur Marseille. Marie, qui a bien le délicieux accent québécois que je lui imaginais, j'adore, et Céline étaient parties avec leurs micros, recueillir les avis des participants et l'ambiance sonore. Et tout ça nous donne un moment d'écoute très vivant, très sympathique à écouter, et déjà très "pro". Dès ce numéro 2, la fluidité s'installe. Faire connaissance avec les voix des bloggeuses, eh bien ma foi, c'est une super idée, qui leur donne chair, et renforce le sentiment d'appartenance à cette communauté de tricoteuses dont on lit les blogs, dont on suit les projets sur Ravelry, avec qui on partage nos idées, nos trouvailles et nos astuces.

Oui oui, Céline, vraiment, une très bonne idée ton podcast. Je vais m'abonner pour ne pas perdre une miette des prochains épisodes.

Bon, Annette, il ne nous reste plus qu'à nous équiper de baladeurs, pour pouvoir continuer à utiliser nos fauteuils préférés tout en écoutant Pastagalaine, des aiguilles ou un crochet à la main.

1 commentaire:

melusine_tricote a dit…

J'ai écouté les 3 épisodes aussi et je suis aussi emballée que toi ! J'aime beaucoup ce podcast, et j'attends avec impatience le 4ème numéro !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails