10.2.12

Rome est sous la neige...

... je subodore donc que mes cadeaux font de l'usage ! En tous cas, je sais qu'ils ont plu. Vous ne les verrez pas "sur pied", Dino me les a juste shootés vite fait avant que je les emballe (je vous l'ai dit, ces derniers mois, tout a été fait à toute vitesse, sans une minute de flânerie... mais tout a été fait de ce qui devait l'être, ce qui est malgré tout l'essentiel ;-)

En partance pour la ville éternelle, il y avait donc...

Trio pour Maria

Maria voulait du vert, on dirait que chez nous, c'est la couleur des mères ;-) Je lui avais donc acheté un pur mérinos très beau chez Colourmart, dans lequel j'ai fait la [Cabled Keyhole Scarf] d'Anne Hanson, adaptée à la taille de mon fil.
J'ai adapté un bonnet Drops avec la même torsade que l'écharpe. C'est un modèle à rangs raccourcis en point mousse, avec une astuce à laquelle je n'aurais pas pensé pour la bordure : on tricote, uniquement sur les mailles de bordure, le fil en double, ce qui donne une bordure bien ferme, qui ne se déforme pas quand on porte le bonnet.
Et j'ai ajouté des mitaines au crochet, toujours de ma collection "[Chaud les mains]", je ne m'en lasse pas, qu'il s'agisse de les crocheter ou de porter les miennes.

Ma belle sœur a eu un châle que vous connaissez, [Ile d'Ecosse], dont j'avais fait le prototype à ses couleurs, et qui était donc prêt de longue date. J'ai ajouté un moebius en point mousse, fait il y a un moment aussi, avec des fins de pelotes de mohair qui venaient du grenier de ma mère, et dont j'ai adoré marier les couleurs.

Ile d'Ecosse

Moebius

Quant à Leon, mon filleul, il était temps que je tricote la pure laine rouge que j'avais achetée pour lui l'an dernier, parce qu'il grandit vite. De la N° 5 d'Anny Blatt qui résiste bien au lavage et aux enfants turbulents, tout en étant bien chaude.

Faux Gansey

J'avais mis de côté depuis longtemps la fiche de [Nankastet], offerte sur le site de Berroco, que j'ai adapté à ma sauce pour qu'il soit sans aucune couture : corps tricoté en rond commencé par le bas, séparé aux emmanchures, avec fermeture des épaules à trois aiguilles. J'ai ensuite relevé les mailles des emmanchures pour faire les manches sur 4 aiguilles doubles pointes (je suis souvent plus à l'aise avec des aiguilles à chaussettes qu'avec une magic loop pour tricoter des manches), puis les mailles de l'encolure, faite au point mousse. J'aime l'esprit gansey du point de l'empiècement, tout simple à faire, mais qui rend très bien.
Un bon basique confortable pour petit garçon plein d'énergie !

Voilà, c'est tout pour les cadeaux, parce que j'ai oublié de photographier le col torsadé inspiré de [Pieman] offert à mon boss, qui sillonne Paris en Vélib'. Tricoté en Mérinos de Bouton d'Or travaillé en double, il a été rapidement fait (me restait juste quelques jours avant de le voir, ce qui explique qu'il n'a pas été photographié avant de filer dans ma valise), et en ce moment, il est porté tous les jours. Il adore que ça ne risque ni de glisser, ni de se prendre dans les rayons du vélo, qu'il puisse le remonter jusqu'aux oreilles quand il fait vraiment froid, voire le porter comme un bonnet, et que ça maintienne aussi le câble des écouteurs de son téléphone, puisqu'il continue de passer des coups de fil pro en pédalant. Bref, un accessoire à retenir pour les hommes actifs, qu'on peut décliner en version sport ou plus citadine selon le fil choisi. Ouf, pas toujours facile de trouver des modèles qui plaisent aux hommes !

Maintenant, faut que je trouve le temps et la lumière pour photographier quelques accessoires faits pour moi (après tout, pas de raison que je ne me gâte pas aussi un peu ;-) J'essaie de glisser ça dans l'emploi du temps pour ne pas vous laisser sans nouvelles pendant trop longtemps.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails