15.7.21

Jeanneries

Atchoum, il est temps de venir faire un peu les poussières ici... Avouons tout d'abord que, au contraire de certaines qui se sont déchaînées pendant cette période, les confinements successifs ont un peu mis ma créativité en berne, j'ai plutôt tricoté les modèles des autres ou fait des châles ultra basiques, que je vous montrerai un de ces jours (certains ne sont pas encore bloqués). Il y aura aussi bientôt de nouvelles fiches... dès que j'aurai le courage de les rédiger. 

Avec la belle saison (enfin, il faut le dire vite avec l'ambiance Toussaint qu'on a eue cette semaine à Toulouse), l'énergie revient, et j'ai pu entreprendre ou terminer des projets qui me trottaient dans la tête depuis un moment. 

Il y a un an, je m'étais lancée dans le crazy quilt pour utiliser mes chutes de jean jusqu'aux plus petits morceaux. Vous pouvez retrouver mes carrés sur Insta. J'ai adoré ça, et je pense que vous en reverrez d'autres (même si les sacs de chutes commencent à baisser de niveau... ce qui au demeurant n'est pas dommage, car j'en avais plein le bureau). 

J'avais commencé à monter avec un grand cabas, au fond rigidifié par un entoilage "cantonnière" (qui n'est pas de la tarte à travailler, même si ça colle bien et que c'est vraiment rigide), et j'ai trouvé le courage de le terminer. Anses maison découpées dans des chutes de cuir de veau tannage végétal, dont j'adore la belle couleur naturelle.

Sans titre 

Doublé dans un wax très estival, dont j'ai déjà fait une robe l'an dernier (vous aurez peut-être des photos un jour...), avec juste deux poches plaquées à l'intérieur, il est déjà rempli de mes sacs à projets, livres, fils et matériels pour les vacances (on part ce week-end pour deux semaines dans le Gers) : ce sera mon cabas "loisirs" pour les jours de pluie ou le farniente au bord de la piscine.

 Sans titre

Comme d'habitude, à la fin, je vois tous les défauts. Il godaille d'un peu partout, car, compte tenu de l'épaisseur et de la ridigité des carrés patch, je n'ai pas jugé utile de les entoiler comme le bas du cabas et le rebord du haut, mais ce n'était pas une bonne idée. Mais ça me fera quand même plaisir d'avoir mes carrés patchwork sous les yeux. Et peut-être qu'un de ces jours, j'aurai le courage de me lancer dans un tapis, tellement c'est addictif de fabriquer ces carrés. Mais pour le coup, il faudra que je vire tout ce qu'il y a sur mon bureau le jour où je déciderai de le monter : la MAC voisine avec les ordinateurs de la maison, et depuis que nous avons deux grands écrans, un pour chacun, la pauvre machine à coudre n'a plus qu'une toute petite place sur mon bureau. 

Comme tous les ans, je me suis fait mon "sac de l'été". Après avoir passé tout l'hiver avec un mini sac porté travers qui laisse les mains libres, j'avais envie du même système pour l'été. Mais l'été, il faut un sac plus grand : pas de poches de manteau pour y fourrer les clefs ou la pochette de mouchoirs, et il faut en outre prévoir les lunettes de soleil, la gourde, bref...

J'ai récidivé avec le jean et le patch, qu'on retrouve en poche plaquée à demi cachée sous le rabat.

Sans titre 

Je soulève pour vous la montrer entière : 

Sans titre

Une poche fermeture à glissière au dos, pour avoir sous la main les objets qu'il faut pouvoir sortir rapidement sans risquer de les perdre, tels que le téléphone ou le porte-monnaie. 

Sans titre 

Il est inspiré du patron "assymetrical crossbody" offert sur Sew4home, révisé à ma façon. Il est doublé du même Wax que le cabas, avec 5 poches plaquées à l'intérieur et deux anneaux pour accrocher les clefs et mes petits bazars habituels.

Je voulais aussi un mini porte-monnaie (mission "j'allège mon sac"), et après avoir fouillé un peu partout sur le net, j'ai trouvé le modèle de mes rêves, facile à réaliser, compact et pratique à utiliser.

Merci à SewingTimes pour son chouette tuto sur youtube, que j'ai là aussi un peu adapté. J'ai ajouté un petit anneau sur le côté pour pouvoir l'attacher à un mousqueton, et mixé cuir et jean. J'ai mis une attache cartable (j'en avais trouvé des minis adorables chez Décocuir) plutôt qu'un bouton-pression : c'est à la fois plus sécure, et plus facile à ouvrir sans créer de tension sur les matières support... et ça donne un petit air pro, qui fait oublier les imperfections.

Sans titre

Le dos est tout cuir...

Sans titre<

 ...et à l'intérieur, 3 soufflets : un pour la monnaie, facile à faire glisser sur la languette, un pour les cartes indispensables (vitale, paiement, bus), un pour les billets de banque, discrètement pliés en 4. 

Les soufflets sont doublés d'un joli coton japonais fin que j'avais trouvé sur un stand de quilt au salon de Nantes, et à la place de l'entoilage, j'ai utilisé une feuille doublée d'aluminium découpée dans un emballage de pâtes Barilla, qui fait office de barrière anti-RFID (mon homme a fait une formation professionnelle "cyberdéfense" pendant le confinement, donc maintenant nous sommes devenus 100% paranos :-)).

 Sans titre

Je l'ai terminé mercredi et déjà mis en service : il est aussi pratique que je le souhaitais, très facile à ouvrir et à refermer, c'est mon chouchou de la série. 

Je pense que j'en referai : quand je le montrerai, je risque d'avoir des commandes familiales :-). Mais comme je l'ai trouvé très amusant à faire, avec un résultat satisfaisant (même si pas parfait, je sais déjà ce que j'améliorerai la prochaine fois) sans trop de travail, je ne rechignerai pas. Avec mon stock de chutes de cuir, je pourrai en faire de toutes les couleurs.

Pour terminer, la MAC, si vaillante pour encaisser toutes les épaisseurs de cuir et jean superposées sans jamais rechigner, méritait une housse neuve : celle en non-tissé livrée avec la machine était littéralement en train de tomber en loque, et se déchirait un peu plus à chaque manipulation. J'ai relevé le patron, au demeurant très basique, et comme le stock de jeans à découper était encore sorti, j'ai pioché dedans, utilisant les morceaux les plus improbables. 

 Sans titre 

Et elle a 3 poches pour ranger la pédale, l'éclairage additionnel, la boite d'aiguilles et la boite à canettes. Tout est sous la main, et elle ne prendra pas la poussière. J'aurais pu faire l'encoche de la poignée un peu plus étroite, mais j'avais peur que ça ne passe pas.

 

La voilà donc prête à être rangée... jusqu'à la prochaine fois.

A bientôt, pour celles que ma présence en pointillés ne décourage pas de passer par ici de temps en temps...

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Quel travail d'assembler toutes ces petites pièces de jeans. La petite touche de cuir donne une touche d'élégance.



Bonne vacances à vous, ressourcez-vous bien.

Hélène a dit…

Merci beaucoup, bel été à vous aussi :-)

emsoe a dit…

super article ! tous ces sacs me font rêver ! La petite pochette accordéon est top, il va y avoir des demandes familiales, c'est sûr ! Et merci pour la découverte de sewing time, c'est une mine de trésors. Je ne sais pas encore si cela va me motiver à reprendre un peu la couture mais sait-on jamais ! En attendant, j'ai un "candide" à commencer, un rattrapage de la section 3 du cal d'Annette, et divers projets tricots à terminer... ;) Bon weekend ensoleillé !

Anonyme a dit…

bonjour !

très intéressant ! Le porte monnaie me plait beaucoup. Merci A bientôt de vous lire

Hélène Marcy a dit…

Merci 🤩. Je suis d’accord, Sewing Time est une mine, que je continuerai d’explorer moi aussi. Hâte de voir ton Candide. Tu nous enverras une photo ? J’espère que tu te régaleras en le faisant.

Hélène Marcy a dit…

Merci à vous. Et vu tous ces messages sympathiques, je vais tâcher de revenir bientôt publier des ouvrages.

Olivia3 a dit…

Bravo pour ces sacs !J'adore le porte monnaie

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails